top of page
  • Chuard Sophie

Les 7 astuces pour insérer le pigment à la bonne profondeur lors d'un maquillage permanent

Dernière mise à jour : 10 déc. 2023

Comment être sûr d’insérer le pigment à la bonne profondeur ?


La première astuce : saignement et lymphe

Il devrait n’y avoir pas ou très peu de saignements, sauf sur des peaux très sensible. Sinon vous êtes trop profond et le pigment n'est pas inserré bonne profondeur


Une astuce pour valider si la pigmentation et la profondeur d’implantation du pigment est correct, est d’observer l’apparition d’un faible exsudat hémorragique lors de la pigmentation.

Mais qu’est-ce qu’un exsudat hémorragique ? C’est un mélange de lymphe et de sang qui

Remonte à la surface de la plaie provoquée par le passage de l’aiguille. Ce liquide correspond

À l’effraction du derme qui est vascularisé et innervé à la grande différence de l’épiderme (où

Cela ne suintera pas et ne provoquera pas de douleur !)

Il devrait n’y avoir pas ou très peu de saignements, sauf sur des peaux très sensible. Sinon vous êtes trop profond et le pigment n'est pas inserré bonne profondeur

.



Attention, insérer votre pigment trop profond n’est pas un gage de meilleure tenue car si vous déposez du pigment dans l’hypoderme, vous risquer de traverser le plexus vasculaire sous dermique, cela va provoquer un saignement important. Il en résultera certainement une diffusion du pigment et une perte d’intensité de couleur
Pigment inséré trop profond, dans l'hypoderme

Attention, insérer votre pigment trop profond n’est pas un gage de meilleure tenue car si vous déposez du pigment dans l’hypoderme, vous risquer de traverser le plexus vasculaire sous dermique, cela va provoquer un saignement important. Il en résultera certainement une diffusion du pigment et une perte d’intensité de couleur.

Ce plexus vasculaire sous dermique est à la frontière du derme et de l’hypoderme, ce sont des vaisseaux de plus grosse taille, qui vont saigner plus abondamment, si vous observez des saignements c’est que vous êtes

trop profond avec votre aiguille.




Deuxième astuce : couleur pigment

Si le pigment paraît plus sombre que la couleur choisie, est qu’il a été inséré trop profond.


Troisième astuce : mouvement du stylo

Si le mouvement de votre stylo n’est pas fluide, vous piquez aussi trop profondément


Quatrième astuce : l’épaisseur de la peau

C'est une question très délicate, car cela dépend et cela se résume à quelle est la finesse ou l'épaisseur de l'épiderme de votre client/e ? Afin de réaliser de beaux traits nets qui ne s'estompent pas avec le temps, il est essentiel de comprendre l'épaisseur de la peau.

D’une manière générale la peau est plus fine sur les yeux, moyennement fine à un peu épaisse sur les sourcils et plutôt épaisse sur les lèvres.

Aussi qu’à partir de 50-55 ans la peau s’affine progressivement. Donc il est nécessaire de moins appuyer avec votre stylo mais beaucoup de tension sur les peaux matures.


Cinquième astuce : la pression avec votre aiguille

Vous l’aurez donc compris l’épaisseur de la peau de vos clients est très différente que ce soit selon leur type de peau, la zone où l’âge. Pour ces raisons, il est toujours préférable de débuter votre maquillage permanent avec une pression légère avec peu de profondeur d’aiguille. Ensuite vous pouvez vérifier si le pigment est visible dans la peau. Si le pigment ne reste pas dans la peau ou s’il est trop clair, augmentez progressivement la pression.

Quand vous remarqué que la peau commence à absorber le pigment, gardez la même pression pour une bonne profondeur du pigment Attention sur la queue des sourcils la pression doit être plus légère que sur le reste des sourcils.


Il est important de ne pas vouloir accélérer votre pigmentation en augmentant la pression de votre aiguille Par exemple, un pigment insérer à une profondeur excessive sur un sourcil peut conduire à un résultat trop froid et trop foncé.

Une peau trop traumatisée entraînera une mauvaise rétention du pigment après le processus de cicatrisation.



Sixième astuce : l’anatomie de la peau

Les pigments utilisés pour le maquillage permanent sont injectés juste au-dessus du derme dans la couche basale de l'épiderme.

inserrer le pigment à la bonne profondeur avec une image de l'anatomie de la peau
Bonne profondeur du pigment de maquillage permanent

Il est primordial et nécessaire d’avoir une parfaite connaissance de l’anatomie de la peau pour faire un maquillage permanent de qualité, d’où l’importance de suivre une formation complète, où l’on ne se contentera pas de vous enseigner la pratique du maquillage permanent, mais bien tous les aspects théoriques de la dermopigmentation.







Septième astuce : la longueur de l’aiguille

Vous pouvez ajuster la longueur de votre aiguille (sortie) avec votre stylo de maquillage permanent.

La longueur de l’aiguille doit être de 2,0 à 2,5 mm et seulement entre 1/5 et 1/3 de l'aiguille doit pénétrer dans la peau selon la zone et l’épaisseur de celle-ci


Les dermographes ou machines de maquillage permanent sont équipés d’un réglage qui est censé représente la longueur de votre aiguille en millimètres. Mais…

Il est très important de vous fier à vos yeux et ressentie des vibrations qui seront plus fiables que le réglage de votre machine.

Pour être sûre de la bonne profondeur de pénétration de l’aiguille dans la peau, vous devez reconnaître le bon niveau de vibration de la peau en utilisant vos sens tactiles.

En pratiquant régulièrement, vous serez capable de ressentir la bonne profondeur de l’aiguille et les vibrations idéals pour insérer votre pigment à la bonne profondeur dans la peau.

bottom of page